8 Mar, 2020

Les signes de l’intelligence émotionnelle

À propos Articles récents Reynald HeckenbennerCoach Professionnel Certifié ICFFormateur et Facilitateur en Management Les derniers articles par Reynald Heckenbenner (tout voir) Les signes de l’intelligence émotionnelle - mars 8, 2020 Manager en pleine maturité émotionnelle - février 17, 2020 Intelligence émotionnelle et compétences - février 2, 2020
Les derniers articles par Reynald Heckenbenner (tout voir)

Le Dr Bradberry, co-auteur de l’Intelligence émotionnelle 2.0, relate dans un article les 18 signes mettant en avant les caractéristiques des personnes émotionnellement intelligentes. Nous avions déjà abordé dans les premiers articles du blog la définition de l’intelligence émotionnelle. Force est de constater que depuis quelques années cette forme d’intelligence est mieux comprise et mieux connue. Cela, j’aurai l’occasion d’y revenir dans un futur article, n’est que le signe sous-jacent d’une métamorphose sociétale de plus grande ampleur. Intéressons-nous pour l’heure à ces 18 signes distinctifs qui caractériseraient une personne émotionnellement intelligente d’après le Dr Bradberry.

18 signes distinctifs

 

1 – Un vocabulaire diversifié

Le tout premier signe pour distinguer une personne émotionnellement intelligente consiste à entendre comment celle-ci parle de ses ressentis. Plutôt que de dire « je vais mal » elle va employer un vocabulaire précis et diversifié comme « je me sens irritable », « je suis anxieux » etc. En effet, la capacité à faire face à ses propres émotions et à celles des autres commence par savoir les nommer au plus juste.

 

2 – Une curiosité envers autrui

C’est le signe de l’empathie, cette capacité à ressentir et à comprendre les émotions des autres. Ainsi, une personne douée d’une intelligence émotionnelle forte montrera une plus grande curiosité détachée envers autrui.

 

3 – Une adaptabilité face au changement

Les personnes dotées d’une intelligence émotionnelle forte sont capables de mieux s’adapter aux changements. Elles affichent un potentiel plus ouvert et savent laisser plus facilement au passé ce qu’il faut laisser.

 

4 – Une connaissance de ses forces et de ses faiblesses

Au-delà de la question basique d’un recruteur, il s’agit là d’avoir une vraie lucidité sur soi, sur ses compétences et ses axes de développement. Savoir s’appuyer sur ses forces en toute humilité mais sans fausse modestie et accepter ses faiblesses sont là aussi un signe distinctif de l’intelligence émotionnelle.

 

5 – Une fine connaissance du genre humain

Les personnes dotées d’une intelligence émotionnelle forte comprennent la personnalité des femmes et des hommes qui les entourent. Cela ne veut pas dire qu’elles comprennent l’intégralité de la nature humaine de chacun de leur contemporain bien entendu, eu égard à la complexité de notre nature profonde, de nos passions et de notre part d’ombre. Pour autant, elles ont une acuité sensorielle qui leur permet de comprendre leurs prochains sans les juger.

 

6 – Une impassibilité face à la critique

Confiantes et ouvertes d’esprit, les personnes dotées d’une intelligence émotionnelle forte ne s’offusquent pas sous la critique ou sur des blagues qui les concerneraient. Elles arrivent à faire la part des choses entre « faire » et « être » et dissocient de ce fait facilement ce qu’elles font de ce qu’elles sont.

 

7 – Une facilité à dire non à soi comme aux autres

C’est la capacité de se respecter en sachant dire non et de faire preuve de self-control. Ainsi les personnes dotées d’une intelligence émotionnelle forte affichent une vraie capacité à éviter les réactions impulsives.

 

8 – L’aptitude à tirer un trait sur les erreurs passées

Capables de prendre du recul, les personnes dotées d’une intelligence émotionnelle forte ne ruminent pas leurs regrets et tirent des leçons de leurs erreurs pour s’adapter.

 

9 – L’altruisme

Popularisé par Mathieu Ricard, l’altruisme leur permet de ne rien attendre en retour de leurs actes. C’est l’action généreuse et désintéressée qui anime les personnes dotées d’une intelligence émotionnelle forte.

 

10 – L’indulgence

Dépourvues de rancune, elles sont ainsi mieux dans leur tête, leur coeur et leur corps. Les personnes avec une intelligence émotionnelle forte savent comprendre le mal que peut représenter la rancune dans leur propre système vital.

 

11 – La capacité à neutraliser les personnes toxiques

Les personnes dotées d’une intelligence émotionnelle forte sentent quelles peuvent être les personnes toxiques pour elles et donc ont cette capacité à contrôler leur relation avec elles voire à les éviter tout simplement. 

 

12 – La facilité à accepter ses défauts et ceux des autres

Elles savent que l’être humain n’est pas parfait. Cela permet aux personnes qui ont une intelligence émotionnelle forte d’accepter leur propre imperfection.

 

13 – Une grande reconnaissance

Elles savent apprécier à leur juste valeur les choses et font donc preuve de gratitude en exprimant leur reconnaissance.

 

14 – Des vies professionnelles et personnelles équilibrées

Elles savent prendre du temps pour elles et savent de ce fait mieux gérer leur énergie et leur stress.

 

15 – Une consommation de caféine régulée

Aussi étrange que cela puisse paraître, elles savent ne pas abuser de ce déclencheur de stress naturel…

 

16 – Un bon sommeil

La capacité à bien gérer ses émotions est directement liée au niveau de fatigue et donc de sommeil. Les personnes avec une intelligence émotionnelle forte savent prendre soin de leur sommeil et respecter le rythme de leur corps.

  

17 – Une aptitude à aller de l’avant sans ressasser

Les personnes dotées d’une intelligence émotionnelle forte comprennent que ressasser des pensées négatives est néfaste, elles savent aller de l’avant.

 

18 – La capacité à ne laisser personne entacher leur bonne humeur

Enfin, elles ont compris et intégré la nécessité de ne laisser personne entacher la bonne humeur qui les caractérise.

Y voir d’abord un faisceau d’indices

Bien entendu, il ne s’agit certainement pas de voir ces 18 signes comme étant des critères de validation pure et simple d’une intelligence émotionnelle ni même de chercher à culpabiliser dans le cas où l’on ne se reconnaitrait pas dans ces signes. A mon sens, il s’agit ici plus d’un faisceau d’indices à considérer et rien ne remplacera un travail sur soi et / ou un test validant les compétences comme celui de l’EQi 2.0, le test le plus connu dans le monde qui valide les compétences émotionnelles. Ainsi, ne voyons pas ces 18 signes comme le graal à trouver, la perfection ultime ou le signe de la réussite et du bonheur. Gardons en tête que c’est un chemin à suivre dans la vie pour cultiver une meilleure intelligence émotionnelle et donc un meilleur épanouissement.

Reconnecter la tête, le coeur et le corps

Il est enfin intéressant de noter que les signes mentionnés par le Dr Bradberry sont assez similaires à ce qu’on peut trouver dans les approches diverses de développement personnel, de travail sur soi et sur son self-estime, voire même de philosophie. De même, il est à noter cette intrigant croisement de la triple dimension humaine, la tête, le coeur mais aussi le corps… L’émotion en effet prend sa source dans le corps. De là à dire qu’il est temps de nous reconnecter à notre corps, y compris au sein de nos entreprises, il y a un pas que je n’hésite plus à franchir. Après tout, Antonio Damasio nous avait bien dit que Descartes avait fait une erreur, non ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *