2 Fév, 2020

Intelligence émotionnelle et compétences

À propos Articles récents Reynald HeckenbennerCoach Professionnel Certifié ICFFormateur et Facilitateur en Management Les derniers articles par Reynald Heckenbenner (tout voir) Les signes de l’intelligence émotionnelle - mars 8, 2020 Manager en pleine maturité émotionnelle - février 17, 2020 Intelligence émotionnelle et compétences - février 2, 2020
Les derniers articles par Reynald Heckenbenner (tout voir)

25 compétences pour cultiver l’intelligence émotionnelle

Comment pouvons-nous traduire l’intelligence émotionnelle en compétences à cultiver au sein de l’entreprise ?

Si le QI va pleinement s’exprimer par le savoir et le savoir-faire, l’intelligence émotionnelle va plutôt trouver sa place dans le savoir-être à travers un jeu complet de compétences.

Quel est le lien entre intelligence émotionnelle et compétence émotionnelle ? Voici exposée la relation entre les 5 facettes de l’intelligence émotionnelle et les 25 compétences émotionnelles identifiées par Daniel Goleman dans son ouvrage, L’intelligence Emotionnelle au travail (1998). Dans les compétences émotionnelles nous trouvons d’abord les compétences personnelles puis les compétences sociales.

Les compétences personnelles

Les compétences personnelles déterminent la façon dont nous nous comportons.

1/ La conscience de soi : connaître ses propres états intérieurs, ses préférences, ses intuitions et ses ressources.

  • la conscience de soi émotionnelle ou savoir reconnaître ses émotions et leurs effets;
  • une autoévaluation précise ou connaître ses forces et ses limites;
  • la confiance en soi ou être sûr de sa valeur et de ses capacités.

2/ La maîtrise de soi : savoir gérer ses états intérieurs, ses impulsions et ses ressources.

  • le contrôle de soi ou gérer les émotions et les impulsions;
  • la fiabilité ou se montrer honnête et intègre en toute circonstance;
  • la conscience professionnelle ou s’acquitter de son travail de manière responsable;
  • l’adaptabilité ou faire preuve de souplesse devant les changements;
  • l’innovation ou être à l’aise avec les approches, les idées et les informations nouvelles.

3/ La motivation : les tendances émotionnelles qui nous aident à atteindre nos buts.

  • l’exigence de perfection ou l’effort pour atteindre un niveau d’excellence ou pour l’améliorer;
  • l’engagement ou savoir épouser les objectifs du groupe ou de l’entreprise;
  • l’initiative ou être prêt à saisir les opportunités;
  • l’optimisme ou poursuivre ses objectifs avec ténacité malgré obstacles et déconvenues.

Les compétences sociales

Les compétences ici identifiées concernent notre façon de gérer nos relations aux autres.

1/ L’empathie : la conscience des sentiments, des besoins et des soucis d’autrui.

  • la compréhension des autres ou capter les sentiments et les points de vue des autres et éprouver un intérêt réel pour leurs soucis;
  • la passion du service ou anticiper, reconnaître et satisfaire les besoins des clients;
  • l’enrichissement des autres ou sentir les besoins et les carences des autres et stimuler leurs capacités;
  • l’exploitation de la diversité ou savoir concilier des sensibilités différentes pour mieux saisir les opportunités;
  • le sens politique ou savoir déchiffrer les flux émotionnels sous-jacents d’un groupe et ses relations de pouvoir.

2/ Les aptitudes sociales : induire des réponses favorables chez les autres.

  • l’ascendant ou savoir employer la tactique efficace pour persuader;
  • la communication ou envoyer des messages claires et convaincants;
  • la direction ou inspirer et guider les groupes et les gens;
  • cristalliser les changements ou savoir initier ou gérer des changements;
  • le sens de la médiation ou savoir négocier et résoudre les conflits;
  • nouer des liens ou savoir cultiver des relation utiles;
  • le sens de la collaboration et de la coopération ou travailler avec les autres à des objectifs communs;
  • mobiliser une équipe ou créer une synergie de groupe au service d’objectifs communs.

Développer son intelligence émotionnelle consiste dès lors à mettre en place les actions et l’accompagnement nécessaire pour permettre à chaque manager de pleinement exprimer ces 25 compétences.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *